Followers

Homosexualité au cinéma


Homosexualité au cinéma

L’homosexualité au cinéma consiste à montrer au cinéma des situations où l'homosexualité, sous toutes ses formes, est présente et non-dissimulée.

Longtemps quasi-inexistante ou censurée, c'est une thématique qui ne s'est développée vraiment au cinéma qu'à partir des années 1960, marquées par la libération des mœurs.

Plus qu'en littérature peut-être, l'homosexualité a eu au cinéma une fonction marquée de revendication. Cela tient au fait que ce moyen d'expression s'est développé dans cette période de libération des mœurs, mais aussi peut-être à ce que les images permettent de toucher plus directement le public. Néanmoins, la présentation de l'homosexualité, sous toutes ses formes, ne se résume pas à son illustration ou à sa défense. Le tournant en ce domaine, grand-public, semble avoir été atteint en 2006 par Le Secret de Brokeback Mountain d'Ang Lee qui, par son succès mondial, le nombre impressionnant de récompenses et les réactions qu'il a déclenchées, a permis sans doute d'atteindre une nouvelle dimension à ce genre, un impact social avec un vaste écho. Deux ans plus tard, avec Harvey Milk de Gus Van Sant, pour lequel Sean Penn remporte l'Oscar du Meilleur acteur, « c'est le premier film hollywoodien grand public où le personnage est gay sans s'excuser de l'être ».

Les formes que peut prendre l'homosexualité au cinéma sont donc, de façon schématique, au nombre de trois :

* revendicatrice : c'est une fonction bien représentée à partir des années 1990. Citons en vrac Fucking Åmål, Before Night Falls, Memento Mori (qui peut paraître timide à des yeux occidentaux mais marque un grand pas en avant en Corée du Sud)

* esthétique : on a un prototype de cette homosexualité « distanciée » avec Persona d'Ingmar Bergman, où tout se résume à un jeu de reflets, d'ombres et d'illusions ; le même fonctionnement se retrouve dans Mulholland Drive de David Lynch

* jouissive : cette dernière fonction peut inspirer le meilleur comme le pire, du Théorème de Pier Paolo Pasolini au Caravaggio de Derek Jarman en passant par Tabou de Nagisa Ōshima. Il s'agit souvent (mais pas toujours) de films faits par des homosexuels pour un public homosexuel, ce qui les rend parfois un peu répétitifs.

Proches de la fonction revendicatrice mais un peu à part, certains films se contentent de montrer sans vraiment juger, comme My Beautiful Laundrette de Stephen Frears. (Wikipédia)

lundi 17 décembre 2007

Third Man Out (2005)


USA
Réalisateur : Ron Oliver
Thriller
95 mn
Interdit aux moins de 12 ans
Distribution :
Chad Allen, Sean Carey, Jack Wetherall, Moneca Delain, Woody Jeffreys, Matthew Rush
Synopsis :
Donald Strachey, détective privé gay, est contacté pour enquêter sur la tentative de meurtre de John Rutka, un éditeur responsable du "outing" de plusieurs homosexuels vivant cachés parmi les stars et les politiques.Du fait de ses convictions personnelles, Strachey refuse l'affaire, mais quand Rutka est bel et bien assassiné, rongé par le remord et la curiosité, il mène l'enquête.Toutes les pièces du puzzle semblent conduire à une personnalité publique gay. Mais, celle-ci est prête à tout pour garder son secret, même à un autre meurtre, dont la victime pourrait bien être… Donald Strachey.

Taxi Zum Klo (1981)


Allemagne
Réalisateur : Frank Ripploh
Comédie dramatique
95 mn
Interdit aux moins de 16 ans
Distribution :
Frank Ripploh, Bernd Broaderup, Orpha Termin, Peter Fahrni, Dieter Godde, Klaus Schnee, Bernd Kroger, Markus Voigtlander, Irmgard Lademacher, Gregor Becker, Marguerite Dupont, Eberhard Freudenthal, Beate Springer, Millie Büttner, Gitta Lederer
Synopsis :
Frank Ripploh, instituteur, est homosexuel, habitué des vespasiennes et rencontres d'un instant ... Il fait la connaissance de Bernd avec qui va bientot le lier une devastatrice passion ..... Frank, en effet, ne peut s'empécher de draguer a droite a gauche ..... Bientot : la rupture, Frank se rend a l'école en robe rose. Pour lui, finie l'éducation, il se lance dans une carrière de cinéaste .....

Les Témoins (2007)


France
Date de sortie : 07 Mars 2007
Réalisateur : André Téchiné
Producteur : Saïd Ben Saïd
Scénariste : André Téchiné, Laurent Guyot, Viviane Zingg
Directeur de la photographie : Julien Hirsch
Compositeur : Philippe Sarde
Monteuse : Martine Giordano
Chef décoratrice : Michèle Abbé-Vannier
Costumière : Radija Zeggai
Directeur de post-production : Abraham Goldblat
1er assistant réalisateur : Michel Nasri
Ingénieur du son : Jean-Paul Mugel, Francis Wargnier, Cyril Holtz
Scripte : Claudine Taulère
Directeur de production : Yvon Crenn
Photographe de plateau : Luc Roux
Drame
112 mn
Distribution :
Michel Blanc (Adrien), Emmanuelle Béart (Sarah), Sami Bouajila (Mehdi), Julie Depardieu (Julie), Johan Libéreau (Manu), Lorenzo Balducci (Steve), Alain Cauchi (Sheriff), Raphaeline Goupilleau (La Mère De Julie Et Manu), Jacques Nolot (Le Patron De L'Hôtel), Xavier Beauvois (L'Éditeur), Maïa Simon (La Mère De Sarah), Jean-Marie Besset (L'Assistant Du Théâtre).
Synopsis :
Manu a vingt ans quand il débarque à Paris pour chercher du travail. Il s'installe provisoirement chez sa soeur Julie dont il partagera la chambre dans un hôtel modeste. Julie est enfermée dans la musique. Elle suit une formation de chanteuse lyrique et s'efforce de maintenir une distance avec son frère envahissant. Manu sort beaucoup la nuit. Il fréquente les lieux de rencontres. Il fera la connaissance d'Adrien et nouera une amitié chaste et joyeuse avec ce médecin gay quinquagénaire, extraverti et cultivé, qui lui fera découvrir le style de vie de son milieu. Au cours d'une balade en bateau, Adrien présentera à Manu un couple de jeunes mariés, Mehdi et Sarah, le flic et sa femme écrivain. Le bonheur de ce couple atypique semble magnifié par la naissance d'un enfant. Mais ce n'est qu'une apparence. En fait, pour Mehdi, le lieutenant de police maghrébin, la paternité va décupler la soif de pouvoir et entraîner des débordements dans son métier et dans sa vie sexuelle. De son côté, Sarah refuse une maternité qui menace sa féminité. En ne parvenant pas à aimer son enfant, elle va plonger son travail d'écriture dans une crise d'inspiration…L'arrivée de Manu à Paris et son intrusion dans la vie de Julie, Adrien, Mehdi et Sarah, va bouleverser le paysage relationnel comme un tremblement de terre. Sans le vouloir, sans le savoir, MANU révélera le désir de chacun.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...