Followers

Homosexualité au cinéma


Homosexualité au cinéma

L’homosexualité au cinéma consiste à montrer au cinéma des situations où l'homosexualité, sous toutes ses formes, est présente et non-dissimulée.

Longtemps quasi-inexistante ou censurée, c'est une thématique qui ne s'est développée vraiment au cinéma qu'à partir des années 1960, marquées par la libération des mœurs.

Plus qu'en littérature peut-être, l'homosexualité a eu au cinéma une fonction marquée de revendication. Cela tient au fait que ce moyen d'expression s'est développé dans cette période de libération des mœurs, mais aussi peut-être à ce que les images permettent de toucher plus directement le public. Néanmoins, la présentation de l'homosexualité, sous toutes ses formes, ne se résume pas à son illustration ou à sa défense. Le tournant en ce domaine, grand-public, semble avoir été atteint en 2006 par Le Secret de Brokeback Mountain d'Ang Lee qui, par son succès mondial, le nombre impressionnant de récompenses et les réactions qu'il a déclenchées, a permis sans doute d'atteindre une nouvelle dimension à ce genre, un impact social avec un vaste écho. Deux ans plus tard, avec Harvey Milk de Gus Van Sant, pour lequel Sean Penn remporte l'Oscar du Meilleur acteur, « c'est le premier film hollywoodien grand public où le personnage est gay sans s'excuser de l'être ».

Les formes que peut prendre l'homosexualité au cinéma sont donc, de façon schématique, au nombre de trois :

* revendicatrice : c'est une fonction bien représentée à partir des années 1990. Citons en vrac Fucking Åmål, Before Night Falls, Memento Mori (qui peut paraître timide à des yeux occidentaux mais marque un grand pas en avant en Corée du Sud)

* esthétique : on a un prototype de cette homosexualité « distanciée » avec Persona d'Ingmar Bergman, où tout se résume à un jeu de reflets, d'ombres et d'illusions ; le même fonctionnement se retrouve dans Mulholland Drive de David Lynch

* jouissive : cette dernière fonction peut inspirer le meilleur comme le pire, du Théorème de Pier Paolo Pasolini au Caravaggio de Derek Jarman en passant par Tabou de Nagisa Ōshima. Il s'agit souvent (mais pas toujours) de films faits par des homosexuels pour un public homosexuel, ce qui les rend parfois un peu répétitifs.

Proches de la fonction revendicatrice mais un peu à part, certains films se contentent de montrer sans vraiment juger, comme My Beautiful Laundrette de Stephen Frears. (Wikipédia)

jeudi 10 janvier 2008

Les Filles du botaniste (2006)


Chine France
Date de sortie : 26 Avril 2006
Réalisateur : Dai Sijie
Producteur : Lise Fayolle
Coproducteur : Roger Frappier
Producteur associé : Maurice Illouz
Producteur exécutif : Maurice Illouz
Scénariste : Dai Sijie, Nadine Perront
Chef décoratrice : An Bin
Costumier : Yan Wang Xian
Régisseur général : Alexandrine Kol
Scripte : Marie La Haye
Directeur de production : Alfred Lot
Drame
105 mn
Distribution :
Mylène Jampanoï (Min Li), Li Xiaoran (Cheng An), Dongfu Lin (Mr Chen, Le Botaniste), Wang Weidong (Dan), Nguyen Van Quang (Maître Wang), Nguyen Nhur Quyynh (La Directrice), Nguyen Thi Xuan Thuc (La Vielle), Yang Jun (L'Oiseleur), Lê Tung Linh (L'Homme Dortoir), Chu Hung (L'Homme À La Cage), Tuo Jilin (Le Juge).
Synopsis :
Dans la Chine des années 80, tous les tabous ne sont pas levés.Min, une jeune orpheline, part faire ses études chez un botaniste de renom. Homme secret et père autoritaire, son professeur vit sur une île qu'il a transformée en jardin luxuriant. Contrainte de partager cette vie solitaire et effacée, sa fille An accueille avec joie l'arrivée de l'étudiante. Très vite complices, les deux jeunes femmes voient leur amitié évoluer vers une attraction troublante, sensuelle et interdite.Incapables de se séparer, Min et An imaginent bientôt un dangereux arrangement pour continuer à partager le même toit...
DVD
  • Zone : 2
  • Editeur : Europa
  • Date sortie : 15-11-2006
  • Son : Français (Dolby Digital 5.1) - Anglais (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Français







(Sources : AlloCiné, Fan de Cinéma, Comme au Cinéma.com)

Méprise multiple (1997)


USA
Titre original : Chasing Amy
Date de sortie : 17 Décembre 1997
Réalisateur : Kevin Smith
Producteur : Kevin Smith, Scott Mosier
Producteur associé : Robert Hawk
Producteur exécutif : John Pierson
Scénariste : Kevin Smith
Directeur de la photographie : David Klein
Compositeur : David Pirner
Monteur : Kevin Smith, Scott Mosier
Chef décorateur : Robert Holtzman
Comédie Dramatique, Romance
115 mn
Distribution :
Ben Affleck (Holden Mcneil), Jason Lee (Banky Edwards), Joey Lauren Adams (Alyssa Jones), Scott Mosier (Le Collectionneur), Casey Affleck (Le Petit Garçon), Matt Damon (Oran), Dwight Ewell (Hooper Lamont), Jason Mewes (Jay), Kevin Smith (Bob), Guinevere Turner (La Chanteuse), Ethan Suplee (Le Fan), Brian O'Halloran (Jim Hicks), Rebecca Waxman (Dalia), Welker White (Jane), Kelli Simpkins (Nica).
Synopsis :
Deux amis, Holden McNeil et Banky Edwards, heureux createurs d'une BD, rencontrent lors d'un salon une consoeur, Alyssa Jones. Holden tombe amoureux d'Alyssa. Mais il decouvre qu'elle est homosexuelle. Il deviennent cependant amis et finissent par devenir amants. Cette liaison affecte l'amitie des deux garcon et la situation se complique quand Holden apprend le passe d'Alyssa.
  • Le Film :

Mes Parents (2002)


France
Réalisateur : Rémi Lange
Comédie
97 mn
Distribution :
Annie Alba, Francis Pierre, Antoine Parlebas, Thérèse Lange, Cécile Arnaud, Sophie Blondy, Manuel Blanc, Jacques Lange, Mathieu Lanfranca, Romain Lanfranca, Pascal Lagrandeur
Synopsis :
Une petite voix d'enfant très étrange nous raconte l'histoire de ses parents. Une femme obèse vit depuis des années avec un homme très laid dans une vieille maison provençale. Traumatisée par la mort de son dernier enfant qui n'a pas vécu plus de trois jours, elle s'est prise d'affection pour un étrange objet, elle lui parle, lui change sa couche comme un véritable bébé...

Mandragora (1997)


République Tchèque
Réalisateur : Wiktor Grodecki
Drame
126mn
Distribution :
Miroslav Caslavka, David Svec, Pavel Skripal, Kostas Zerdolaglu, Miroslav Breu, Jirí Kodes, Karel Polisensky, Richard Toth, Jiri Pachman, Pavel Koci, Jitka Smutná, Jiri Kaftan, Bretislav Farsky, Michell Turchetti, Tomas Petrak
Synopsis :
Marek à 16 ans. Il s'enfuit de chez son père et atterit à Prague. Sans argent en quête d'affection, il se fait vite repérer par un rabatteur qui le convaint rapidement de vendre ses charmes. De riches clients de l'Ouest en passes sordides, il va se tourner vers la drogue et voir ses copains de trotoir tomber plus bas encore.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...