Followers

Homosexualité au cinéma


Homosexualité au cinéma

L’homosexualité au cinéma consiste à montrer au cinéma des situations où l'homosexualité, sous toutes ses formes, est présente et non-dissimulée.

Longtemps quasi-inexistante ou censurée, c'est une thématique qui ne s'est développée vraiment au cinéma qu'à partir des années 1960, marquées par la libération des mœurs.

Plus qu'en littérature peut-être, l'homosexualité a eu au cinéma une fonction marquée de revendication. Cela tient au fait que ce moyen d'expression s'est développé dans cette période de libération des mœurs, mais aussi peut-être à ce que les images permettent de toucher plus directement le public. Néanmoins, la présentation de l'homosexualité, sous toutes ses formes, ne se résume pas à son illustration ou à sa défense. Le tournant en ce domaine, grand-public, semble avoir été atteint en 2006 par Le Secret de Brokeback Mountain d'Ang Lee qui, par son succès mondial, le nombre impressionnant de récompenses et les réactions qu'il a déclenchées, a permis sans doute d'atteindre une nouvelle dimension à ce genre, un impact social avec un vaste écho. Deux ans plus tard, avec Harvey Milk de Gus Van Sant, pour lequel Sean Penn remporte l'Oscar du Meilleur acteur, « c'est le premier film hollywoodien grand public où le personnage est gay sans s'excuser de l'être ».

Les formes que peut prendre l'homosexualité au cinéma sont donc, de façon schématique, au nombre de trois :

* revendicatrice : c'est une fonction bien représentée à partir des années 1990. Citons en vrac Fucking Åmål, Before Night Falls, Memento Mori (qui peut paraître timide à des yeux occidentaux mais marque un grand pas en avant en Corée du Sud)

* esthétique : on a un prototype de cette homosexualité « distanciée » avec Persona d'Ingmar Bergman, où tout se résume à un jeu de reflets, d'ombres et d'illusions ; le même fonctionnement se retrouve dans Mulholland Drive de David Lynch

* jouissive : cette dernière fonction peut inspirer le meilleur comme le pire, du Théorème de Pier Paolo Pasolini au Caravaggio de Derek Jarman en passant par Tabou de Nagisa Ōshima. Il s'agit souvent (mais pas toujours) de films faits par des homosexuels pour un public homosexuel, ce qui les rend parfois un peu répétitifs.

Proches de la fonction revendicatrice mais un peu à part, certains films se contentent de montrer sans vraiment juger, comme My Beautiful Laundrette de Stephen Frears. (Wikipédia)

lundi 23 août 2010

Sal Mineo

Salvatore Mineo Jr. - Surnom : Jr., acteur américain, né le  10-01-1939, à Harlem.
Décès :  12-02-1976, à West Hollywood, Californie, États-Unis.(poignardé)
Fils de Salvatore Mineo, Sr. (fabricant de cercueil) et de Josephine Alvisi.
Frère de Victor,(1936), Michael, (1937) et de Sarina (1943)
Ascendance Sicilienne.
Liaisons probable : Actrice, Jill Haworth, Michael Mason, Rock Hudson (rumeur) et Peter Lawford (rumeur)
Orientation sexuel : Bisexuel.

Site officiel

Biographie

Il était très jeune lorsque le film "La fureur de vivre" lui apporta la gloire. Fils d'un fabricant de cercueils italien immigré aux États-Unis.
Il avait déjà tourné un premier long métrage, "La police était au rendez-vous - Six bridges to cross" en 1954, aux côtés de Tony Curtis.
Sal Mineo débuta de brillante façon une carrière qui s'annonçait prometteuse. Outre ce film, il joua notamment aux côtés de Paul Newman dans "Marqué par la haine - Somebody up there likes me" Robert Wise, 1956 et "Exodus" Otto Preminger, 1960. Les années 1960 voit sa carrière amorcer un déclin où la qualité des productions diminuent exponentiellement. Se consacrant au théâtre, Mineo fait des apparitions sporadiques dans quelques séries télévisées "Harry-O, Columbo" et quelques rôles alimentaires au grand écran, comme en témoigne sa présence en médecin primate dans "Les évadés de la planète des singes - Escape from the planet of the apes" Don Taylor, 1971.
Sa carrière connaît par la suite un second souffle sur les planches à Broadway, où il apparaît dans quelques pièces à succès. Mais alors qu'il était à l'aube d'un retour au cinéma, Sal Mineo rencontre son triste destin le soir du 12 février 1976. Rentrant d'une répétition à son appartement de West Hollywood, il est poignardé à mort par un assaillant inconnu à la porte de son appartement. Sachant que ce dernier était reconnu pour fréquenter certains cercles particuliers de la communauté gaie de Los Angeles, l'enquête policière fut longtemps axée sur le mobile du crime passionnel. Il s'avéra finalement que Mineo ne fut que la victime malencontreuse d'un déséquilibré ayant frappé au hasard, seulement deux jours après avoir célébré son 37ème anniversaire.
Bien qu'un homme appelé Lionel Ray Williams plus tard fut condamné à la prison à vie pour le meurtre de Sal Mineo, les doutes considérables au sujet de la participation de Williams dans le crime sont demeurés, puisqu'il n'y avait apparemment aucun motif immédiat pour le meurtre. Williams a été libéré sur parole en 1990 après 12 ans mais a été emprisonné de nombreuses périodes depuis pour des violations de liberté conditionnelle.

Récompenses

  * 1961 - Nomination pour : Exodus - Globe d'Or - Meilleur second rôle masculin - Golden Globes, États-Unis.
  * 1961 - Nomination pour : Exodus - Laurel d'Or - Meilleur second rôle masculin - Laurel Awards, États-Unis.

Filmographie

Télévision

  * 1952 - Hallmark Television Playhouse - Episode : A Woman For The Ages - Episode : The Vision Of Father Flanagan
  * 1953 - Cavalcade Of America - Episode : Aladin
  * 1953 - Look Up And Live - Episode : Nothing To Do
  * 1954 - Janet Dean, Registered Nurse - Episode : Jose Garcia
  * 1955 - Big Town - Episode : Juvenile Gangs
  * 1955 - The Philo Television Playhouse - Episode : The Trees
  * 1956 - Studio One - Studio One Summer Theatre - Episode : Dino
  * 1956 - Le Choix de... Screen Directors Playhouse - Episode : The Dream
  * 1956 - The Alcoa Hour - Episode The Magic Horn
  * 1956 - Climax ! - Climax Mystery Theater - Episode : Island in The City
  * 1957 - Kraft Television Theatre - Episode : Barefoot Soldier - Episode : Drummer Man
  * 1958 - The Dupont Show of the Month - Episode : Aladin
  * 1958 - Pursuit - Episode : The Vengeance
  * 1962 - The Dupont Show of the Week - Episode A Sound of Hunting
  * 1963 - Le  Plus Grand Chapiteau du Monde ( The Greatest Show on Earth) - Episode : The Loser
  * 1964 - Dr Kildare - Episode : Tomorrow is a Fickle Girl
  * 1964 - Haute Tension (Kraft Suspense Theatre) - Episode : The World I Want
  * 1965 - L'Homme à la Rolls (Burke's Law) - Episode : Who Killed tha Rabbit's Husband ?
  * 1965 - Mona McCluskey
  * 1966 - Match Contre la Vie (Run For You Life) - Episode : Sequestro Partie 1 - Episode : Sequestro Partie 2
  * 1966 - Court Martial - Episode The House Where He Lived
  * 1966 - Combat ! - Episode : The Brothers - Episode : Nothing to Lose
  * 1967 - Bob Hope Presents The Chrysler Theatre - Episode - A Song Caalled Revenge
  * 1970 - Les Règles du Jeu - Episode A Hard Case of the Blues - Episode : So Long Baby, and Amen
  * 1970 - Mission Impossible - Episode : Flip Side
  * 1971 - My Three Sons - Episode The Biberty Bell
  * 1971 - L'Immortel (The Immortal) - Episode Sanctuary
  * 1971 - Dan August - Episode : The Worst Crime
  * 1973 - Griff - Episode : Marked For Murder
  * 1974 - Tenafly - Episode : Man Running
  * 1974 - Police Story - Episode : The Hunters
  * 1975 - Hawaï Police d'Etat - Episode Hawaï Five-O
  * 1975 - Harry O - Episode Elegy For a Cop - Episode : Such Dust as Dreams are Made on
  * 1975 - Section 4 - S.W.A.T. - Episode Deadly Tide - Episode : A Coven of Killers
  * 1975 - Columbo - Epsidode : A Case of Immunity
  * 1975 - Police Story - Episode : The Test of Brotherhood
  * 1976 - Ellery Queen, A Plume et à Sang (Ellery Sueen) - Episode : The Adventure of the Wary Witness
  * 1976 - Joe Forrester - Episode : The Answer

Cinéma

  *1975 - James Dean, The First American Teenager - Real : Ray Connolly
  * 1973 - Harry O : Such Dust as Dreams are Made on - Real : Jerry Thorpe
  * 1972 - The Family Rico - Real : Paul Wendkos
  * 1971 - Les Evadés de la Planète des Singes (Escape from the Planet of the Apes) - Réal : Don Taylor
  * 1971 - How to Steal an Airplane (Téléfilm) - Réal : Leslie H. Martinson
  * 1971 - In Search of America (Téléfilm) - Réal : Paul Bogart
  * 1970 - The Challengers (Téléfilm) - Réal : Leslie H. Martinson
  * 1969 - Eighty Steps to Jonah - Réal Gerd Oswald
  * 1967 - Stranger on the Run - Lonesome Gun (Téléfilm) - Réal : Don Siegel
  * 1967 - Krakatoa, à l'Est de Java (Krakatoa, East of Java - Volcano) - Réal : Bernard L. Kowalski
  * 1966 - Un Homme Nommé Kiowa Jones ( The Dangerous Days of Kiowa Jone) - Réal : Alex March
  * 1965 - Who Killed Teddy Bear ? - Réal : Joseph Cates
  * 1965 - La Plus Grande Histoire Jamais Contée ( The Greatest Story Ever Told) - Réal : George Stevens
  * 1964 - Les Cheyennes (Cheyenne Autums) - Réal : John Ford
  * 1962 - Les Fuyards de Zahrain ( Escape From the Zahrain) - Réal : Ronald Neame
  * 1961 - Lze Jour le Plus Long ( The Longest Day) - Réal : Ken Annakin, Andrew Marton, Gerd Oswald, Bernhard Wicki, Darryl F. Zanuch
  * 1961 - Cry Vengeance ! (Téléfilm) - Réal : Franklin J. Schaffner
  * 1960 - Exodus - Réal : Otto Preminger
  * 1959 - The Gene Krupa Story (Drum Crazy) - Réal : Don Weis
  * 1959 - Les Déchaînés (A Private's Affair) - Réal : Raoul Walsh
  * 1958 - Tonka ( A Horse Named Comanche) - Réal : Lewis R. Foster
  * 1958 - Graine de Révolte ( The Young Don't Cry) - Réal : Alfred L. Werker
  * 1957 - Dino ( Killer Dino) - Réal : Thomas Carr
  * 1956 - Rock, Pretty Baby - Réal : Richard Bartlett
  * 1956 - Marqué par la Haine ( Somebody up There Like Me) - Réal : Robert Wise
  * 1956 - Géant (Giant) - Réal : George Stevens
  * 1956 - Face au Crime (Crimein the Streets) - Réal : Don Siegel
  * 1955 - La Fureur de Vivre (Rebel Without a Cause) - Réal : Nicholas Ray
  * 1955 - La Guerre Privée du Major Benson (The Private War of Major Benson) - Réal : Jerry Hopper
  * 1955 - La Police était au Rendez-vous (Hold Up - Six Bridges to Cross) - Réal : Joseph Pevney





Sources : CineMemorial 
Photos : Sal Mineo

Alexander Skarsgard


On savait déjà que Alexander Skarsgard adorait être nu sur les plateaux de tournage, et que le contact de la peau d'un autre homme ne le révulsait pas outre mesure... L'acteur scandinave nous a une nouvelle fois démontré ces deux "qualités" dans l'épisode 8 de la saison 3 de True Blood, diffusé sur la chaîne HBO  aux États-Unis. Son personnage Eric Northman s'est en effet rapproché d'un autre vampire dénommé Talbot, interprété par Theo Alexander...







Sources & Photos : A Cause des Garçons

Elias Comfort McConnell

Elias Comfort McConnell est un artiste américain né à Portland dans l'Oregon il y a 25 ans. Si vous avez vu "Elephant" ou le court-métrage "Le Marais" ("Paris je t'aime") de Gus Van Sant, vous le reconnaissez peut-être. Ou pas justement, car ce garçon a une incroyable faculté à changer de tête et de personnage !

A travers deux éditos très différents, Visual Tales  met à l'honneur cet OVNI artistique qui se définit d'abord comme un photographe, ensuite comme un chanteur (il a reçu une formation classique) et enfin comme un poète auto-proclamé. Dans "Wet & Bare" signé Peter Stanglmayr, on admire sa faculté à être à l'aise avec la nudité. Dans "Stages" par Minh Ngo, Elias McConnell raconte son histoire de la mode en incarnant des alter-egos qui illustrent différentes phases de sa vie, et la diversité des expériences qu'il a connues...


Imagehosting at Imageloop

Imagehosting at Imageloop

Imagehosting at Imageloop

Imagehosting at Imageloop

Imagehosting at Imageloop


Sources & photos : A Cause des Garçons

Jose Maria Manzanares

Jose Maria Manzanares, torero de 28 ans né à Alicante qui fait l'objet d'un reportage illustré par Bruce Weber dans L'Uomo Vogue.

Photographe : Bruce Weber


Imagehosting at Imageloop

Imagehosting at Imageloop

Imagehosting at Imageloop

Imagehosting at Imageloop

Imagehosting at Imageloop

Imagehosting at Imageloop

Imagehosting at Imageloop

Imagehosting at Imageloop




Photos : A Cause des Garçons

Jean-Bruno (Florian)

Le magazine LOM de cet été - diffusé gratuitement dans les établissements gay du Sud et de la région Rhône-Alpes - nous offre un très joli cover boy ! Le jeune homme a 21 ans, il s'appelle Florian et il est sportif de haut niveau sur Montpellier...


Photographe : Jean-Bruno
Modèle : Florian

Imagehosting at Imageloop

Imagehosting at Imageloop

Imagehosting at Imageloop

Imagehosting at Imageloop

Imagehosting at Imageloop

Imagehosting at Imageloop

Imagehosting at Imageloop

Sources & Photos : A Cause des Garçons
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...