Followers

Homosexualité au cinéma


Homosexualité au cinéma

L’homosexualité au cinéma consiste à montrer au cinéma des situations où l'homosexualité, sous toutes ses formes, est présente et non-dissimulée.

Longtemps quasi-inexistante ou censurée, c'est une thématique qui ne s'est développée vraiment au cinéma qu'à partir des années 1960, marquées par la libération des mœurs.

Plus qu'en littérature peut-être, l'homosexualité a eu au cinéma une fonction marquée de revendication. Cela tient au fait que ce moyen d'expression s'est développé dans cette période de libération des mœurs, mais aussi peut-être à ce que les images permettent de toucher plus directement le public. Néanmoins, la présentation de l'homosexualité, sous toutes ses formes, ne se résume pas à son illustration ou à sa défense. Le tournant en ce domaine, grand-public, semble avoir été atteint en 2006 par Le Secret de Brokeback Mountain d'Ang Lee qui, par son succès mondial, le nombre impressionnant de récompenses et les réactions qu'il a déclenchées, a permis sans doute d'atteindre une nouvelle dimension à ce genre, un impact social avec un vaste écho. Deux ans plus tard, avec Harvey Milk de Gus Van Sant, pour lequel Sean Penn remporte l'Oscar du Meilleur acteur, « c'est le premier film hollywoodien grand public où le personnage est gay sans s'excuser de l'être ».

Les formes que peut prendre l'homosexualité au cinéma sont donc, de façon schématique, au nombre de trois :

* revendicatrice : c'est une fonction bien représentée à partir des années 1990. Citons en vrac Fucking Åmål, Before Night Falls, Memento Mori (qui peut paraître timide à des yeux occidentaux mais marque un grand pas en avant en Corée du Sud)

* esthétique : on a un prototype de cette homosexualité « distanciée » avec Persona d'Ingmar Bergman, où tout se résume à un jeu de reflets, d'ombres et d'illusions ; le même fonctionnement se retrouve dans Mulholland Drive de David Lynch

* jouissive : cette dernière fonction peut inspirer le meilleur comme le pire, du Théorème de Pier Paolo Pasolini au Caravaggio de Derek Jarman en passant par Tabou de Nagisa Ōshima. Il s'agit souvent (mais pas toujours) de films faits par des homosexuels pour un public homosexuel, ce qui les rend parfois un peu répétitifs.

Proches de la fonction revendicatrice mais un peu à part, certains films se contentent de montrer sans vraiment juger, comme My Beautiful Laundrette de Stephen Frears. (Wikipédia)

jeudi 9 juin 2011

Par-courts gay Volume 1 (2011)


2011
USA
Compilation de 8 courts métrage
124 mn


   * Queer Pet Adventures

Réalisateur : Véronique Courtois

10 films hilarants d'animation décrivant les relations des gays et de leurs animaux de compagnie…

   * Curious Thing (2010)

Réalisateur : Alain Hain  - USA - 8 mn
Distribution : Danny Bernardy (Jared), Matthew Wilkas (Sam), Rebecca Pappa (Becky)

Jared ne s'assume pas. Sam est hétéro. Ils s'aiment comme peu d'hommes auparavant. Mais que faire de cette affection ?

   * Survivre (Hinterbliebene) (2010)

Réalisateur : Alexander Pfeuffer  - Allemagne - 22 mn
Distribution : Maximilian Giertler (Paul), Elisabeth Hess (Lina), Peter Prager (Dresen), Susanne Rögner, Thomas Scharff

Paul, 18 ans, vient de perdre son père et se retrouve avec sa petite sœur à charge. Fuyant ses responsabilités, il se met à errer dans la nuit berlinoise…

   * Une journée à la plage (2008)

Réalisateur : Veronique Courtois - USA - 3 mn - Animation

De nos jours, une journée à la plage ne se passe plus comme du temps de nos parents…

   * Gogo Reject (2010)

Réalisateur : Michael J. Saul - USA - 20 mn
Distribution : Heath Daniels (Daniel Ferguson), Korken Alexander (Cesar), Josh Babich (Spike), Jonathan Bierner (Scruff), Matthew Bridges (Matthew Cavoya), Steve Callahan (Derek), Andrew Claus (Rod), Allie Costa, Bernard Crowden (James), Ryan de Mesa (Dakota), Jimmy Dior (Jock Strap), Travis Dixon (Waldorf), Drew Droege, Michelle Ehlen (Jym), Miles Elliot, Eric Emmanuel (Richard), Michael Estime (Tanner), Neal Everett (Kiss), Rebekka Freeman, Kevin Gerdes, Matt Gottlieb (Christian), Mark C. Hanson, Andy Scott Harris, Liv Horinouchi, Courtney D. Howe Jr., Aram Kirakosian, Dave Kirkpatrick, Sir Lance , Dustin Lopez, Mario Martin, Stephen Matzke, Elena Michelle, Mark Naji, Stefan Pinto, Jazmin Pollinger, Toi Rose, Manuel Sandoval, Dale Shane, Robert B. Silver, Steve Snyder, Emileigh Stock, Tavi Stutz, A.J. Teshin, Iva Turner, Victoria Vidak, Jason Villalobos, Rob Westin, Nik Wilcox, Stephen Williams

Un jeune homme maigrichon et naïf tente de réaliser son rêve et de devenir go-go dancer…

   * The In-Between (2010)

Réalisateur : Alain Hain - USA - 10 mn
Distribution : Sharon Batten (Eve), Danny Bernardy (Jared), Brian Patacca (Robert), Derek Allen Watson (Scott)

Jared vient de rencontrer son premier petit ami. Mais il soupçonne l'homme qu'il aime de ne pas être pas aussi fidèle qu'il le souhaiterait…

   * Les insatiables (2004)

Réalisateur : Ingo J. Biermann - Allemagne - 42 mn
Distribution : Barbara Kowa (Ivy Poll), Rainer-Maria Wittenauer (Sean Poll), Andre Schneider (Nathaniel Griffin), Gianni Meurer (Thor Griffin), Martina Schaak (Dr. Leitziger)

Sean & Ivy Poll, frère et sœur, sont riches et oisifs. Ils pratiquent l'inceste, se droguent et jouent aux cartes. Pour se distraire, ils font venir un call-boy Nathaniel et son frère Thor…

   * Bramadero (2007)

Réalisateur : Julián Hernández - Mexique - 21 mn
Distribution : Sergio Almazán (Jonás), Cristhian Rodríguez (Hassen)

Sur un chantier de construction, la rencontre entre deux garçons se mue en une chorégraphie sexuelle et dangereuse.

It's in the Water (1997)


1997
USA
Réalisateur : Kelli Herd
Comédie, Romance
100 mn

Distribution.

Keri Jo Chapman (Alex Stratton), Teresa Garrett (Grace Miller), Derrick Sanders (Mark Anderson), Timothy Vahle (Tomas), Barbara Lasater (Lily Talbott), Nancy Chartier (Sloan), John Hallum (Spencer), Beverly May (Mrs. Bracken), Matthew Tompkins (Robert Stratton), Kathy Morath (Pamela Hughes), Tommy Townsend  (John Anderson), Richard Dillard (Jack Talbott), Susan Largo (Elizabeth Miller), Liz Mikel (Viola Johnson), John Addington

Synopsis.

Dans la petite ville d'Azalea Springs, le conservatisme est de rigueur, et seuls les coiffeurs ou les décorateurs ont le droit d'être gays. L'ouverture d'un centre pour malades du SIDA crée une première secousse, mais lorsque Alex, la fille de la présidente de la Ligue, tombe amoureuse de Grace, son amie d'enfance de retour en ville, et quand Mark, le fils du propriétaire du journal, craque pour le beau Tomas, la ville entre en effervescence. Il suffit alors d'une boutade lancée lors d'un cocktail, selon laquelle l'eau de la ville rendrait gay, et toute la communauté religieuse et bien pensante d'Azalea Springs part en croisade contre l'immoralité et pour… l'eau minérale.

Bande-annonce.

Elena Undone (2010)


2010
USA
Réalisateur : Nicole Conn
Drame
111 mn

Distribution.

Necar Zadegan (Elena), Traci Dinwiddie (Peyton), Gary Weeks (Barry), Sam Harris (Tyler), Connor Kramme (Nash), Sabrina Fuster (Tori), Mary Wells (Wave), Erin Carufel (Millie), Heather Howe (Lily), Jane Clark, Shyloh Oostwald, Robert Khakh (Rasheed), Mayank Bhatter (Ari), Edith Fields, Art Frankel

Synopsis.

Elena est une très belle femme, mariée à un pasteur très conservateur avec qui elle élève son fils de 15 ans. Elle se rend dans une agence d'adoption et y rencontre Peyton, une auteure à succès ouvertement lesbienne. Ayant besoin d’une photographe pour son nouveau projet, Peyton demande à Elena de travailler avec elle. Une amitié naît alors entre les deux femmes, qui va se transformer en histoire d’amour interdite et passionnée et faire voler en éclats tous les repères d'Elena...

La réalisatrice Nicole Conn signe avec "Elena" un film ardent de sensualité et fixe sur la pellicule le plus long baiser lesbien jamais échangé au cinéma. Le récit d'une passion dévorante portée par deux sublimes actrices au charme incandescent.

Bande-annonce.

Eloïse (2009)


2009
Espagne
Réalisateur : Jesús Garay
Drame
92 mn

Distribution.

Diana Gómez (Àsia), Ariadna Cabrol (Eloïse), Laura Conejero, Bernat Saumell (Nathaniel), Carolina Montoya (Erika), Miranda Makaroff (Norah), Núria Hosta (Asun), Eduard Farelo, Jaume Madaula (Rubén), Pau Herrero (Dani), Toni Arteaga, Ainhoa Alsina, Nuria Parlade, Ramón Garrido, Chus Leiva

Synopsis.

Asia, une jeune fille de 18 ans, est à l'hôpital dans le coma. Sa mère et son petit ami, Nathaniel, veillent sur elle. Petit à petit, les différents événements qui ont conduit Asia à l'hôpital nous sont révélés : la relation avec sa mère, avec son petit ami, et plus particulièrement avec Eloïse, une jeune fille énigmatique qui bouleversera la vie d'Asia...

Bande-annonce.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...