Followers

Homosexualité au cinéma


Homosexualité au cinéma

L’homosexualité au cinéma consiste à montrer au cinéma des situations où l'homosexualité, sous toutes ses formes, est présente et non-dissimulée.

Longtemps quasi-inexistante ou censurée, c'est une thématique qui ne s'est développée vraiment au cinéma qu'à partir des années 1960, marquées par la libération des mœurs.

Plus qu'en littérature peut-être, l'homosexualité a eu au cinéma une fonction marquée de revendication. Cela tient au fait que ce moyen d'expression s'est développé dans cette période de libération des mœurs, mais aussi peut-être à ce que les images permettent de toucher plus directement le public. Néanmoins, la présentation de l'homosexualité, sous toutes ses formes, ne se résume pas à son illustration ou à sa défense. Le tournant en ce domaine, grand-public, semble avoir été atteint en 2006 par Le Secret de Brokeback Mountain d'Ang Lee qui, par son succès mondial, le nombre impressionnant de récompenses et les réactions qu'il a déclenchées, a permis sans doute d'atteindre une nouvelle dimension à ce genre, un impact social avec un vaste écho. Deux ans plus tard, avec Harvey Milk de Gus Van Sant, pour lequel Sean Penn remporte l'Oscar du Meilleur acteur, « c'est le premier film hollywoodien grand public où le personnage est gay sans s'excuser de l'être ».

Les formes que peut prendre l'homosexualité au cinéma sont donc, de façon schématique, au nombre de trois :

* revendicatrice : c'est une fonction bien représentée à partir des années 1990. Citons en vrac Fucking Åmål, Before Night Falls, Memento Mori (qui peut paraître timide à des yeux occidentaux mais marque un grand pas en avant en Corée du Sud)

* esthétique : on a un prototype de cette homosexualité « distanciée » avec Persona d'Ingmar Bergman, où tout se résume à un jeu de reflets, d'ombres et d'illusions ; le même fonctionnement se retrouve dans Mulholland Drive de David Lynch

* jouissive : cette dernière fonction peut inspirer le meilleur comme le pire, du Théorème de Pier Paolo Pasolini au Caravaggio de Derek Jarman en passant par Tabou de Nagisa Ōshima. Il s'agit souvent (mais pas toujours) de films faits par des homosexuels pour un public homosexuel, ce qui les rend parfois un peu répétitifs.

Proches de la fonction revendicatrice mais un peu à part, certains films se contentent de montrer sans vraiment juger, comme My Beautiful Laundrette de Stephen Frears. (Wikipédia)

dimanche 19 juin 2011

Zerophilia (2005)


2005
USA
Réalisateur : Martin Curland
Comédie, Romance
90 mn

Distribution.

Taylor Handley (Luke), Dustin Seavey (Keenan), Alison Folland (Janine), Kyle Schmid (Max), Rebecca Mozo (Michelle), Adam Zolotin (Chad), Gina Bellman (Sydney), Chris Meyer (Jeremy), Marieh Delfino (Luca), Rick Stear (Sydney), Kelly LeBrock

Synopsis.

Un adolescent découvre par hasard qu'il est atteint de zérophilie : autrement dit, il développe la faculté de changer de sexe lorsqu'il le souhaite...


Bande-annonce.

Les Yeux de sa mère (2011)


2011
France, Belgique
Réalisateur : Thierry Klifa
Drame
105 mn

Distribution.

Catherine Deneuve (Lena Weber), Géraldine Pailhas (Maria Canalès), Nicolas Duvauchelle (Mathieu Roussel), Marisa Paredes (Judit Canalès), Marina Foïs (Maylis Tremazan), Jean-Marc Barr (Jean-Paul Tremazan), Jean-Baptiste Lafarge (Bruno Tremazan), Hélène Fillières (Mélodie Khan), Gilles Cohen (Antoine), Karole Rocher (Sylvie, l'éditrice), Fred Ulysse (Le père de Mathieu), Sylvain Groud (Sylvain), Magali Woch (Capucine, l'assistante de Léna), Romain Goupil (Olivier), David Saracino (Manu Rivera)

Synopsis.

Un écrivain rédige sous un pseudonyme des biographies non autorisées de personnalités, sous prétexte que l'on peut tout dire d'elles puisqu'elles sont connues et notamment que l'on doit publier ce qu'elles ont pu faire de mal.

Il choisit de travailler sur une journaliste connue, présentatrice du journal télévisé, et sa fille, danseuse étoile. Il a déjà rencontrée la seconde des années auparavant et ne l'a pas oubliée. Il devient l'assistant remplaçant de la mère et se lie d'amitié avec la fille pour mieux découvrir de quoi alimenter son texte.

Rapport à l'homosexualité.

Il y a une relation homosexuelle entre deux des personnages masculins principaux, dont l'un est bisexuel. (Media G)

Bande-annonce.

Djihad, au nom de l'amour (2007)


2007
Titre original : A Jihad for Love
USA, Grande-Bretagne, France, Allemagne, Australie
Réalisateur : Parvez Sharma
Documentaire
81 mn

Distribution.

Muhsin Hendricks (Lui-meme), A.K. Hoosen (Lui-meme), Mazen (Lui-meme), Abdellah Taia (Lui-meme), Sana (Elle-meme), Maryam (Elle-meme), Maha (Elle-meme), Amir (Lui-meme), Arsham Parsi (Lui-meme), Payam (Lui-meme), Mojtaba (Lui-meme), Ferda (Elle-meme), Kiymet (Elle-meme), Qasim (Lui-meme), Syed Kalbe Jawad (Lui-meme)

Synopsis.

Les portraits d'homosexuels musulmans : Manzen, égyptien, aujourd'hui réfugié politique en France, fait partie de ces 52 hommes arrêtés par la police et condamnés à des peines de prison en raison de leur orientation sexuelle.

es portraits d'homosexuels musulmans : Manzen, égyptien, aujourd'hui réfugié politique en France, fait partie de ces 52 hommes arrêtés par la police et condamnés à des peines de prison en raison de leur orientation sexuelle. Ferda et Kiymet vivent pleinement, en Turquie, le fait d'être musulmanes et lesbiennes tandis que Maha, qui vit en France, culpabilise beaucoup de ses relations sexuelles avec Maryam, vivant au Caire, et considère qu'il s'agit d'un péché grave. Ahsan et Qasim racontent leur quotidien en Inde. Enfin, Mushin Hendricks, paye cher en Afrique du sud le fait d'avoir rendu publique, en tant qu'imam, son homosexualité.

Rapport à l'homosexualité.

Un documentaire sur la lutte intellectuelle et individuelle menée par des homosexuels pour concilier leur vie avec les préceptes de l'Islam. (Media G)


Bande-annonce.

El cuarto de Leo (2009)


2009
Uruguay, Argentine
Réalisateur : Enrique Buchichio
Drame
95 mn

Distribution.

Martín Rodríguez (Leo), Cecilia Cósero (Caro), Gerardo Begérez (Seba), Arturo Goetz (Juan), Mirella Pascual (Mère de Leo), Rafael Soliwoda (Felipe), Carolina Alarcón (Andrea), César Troncoso (Eduardo), Leonor Svarcas (Alicia), Sylvia Murninkas (Leticia), Sebastián Serantes (Javier), Pablo Dive (Gustavo), Diego Arbelo (Alvarito), María Victoria Césperes (Paulita), Ana Pouso (Rosario)

Synopsis.

Leo, un jeune homme en plein processus d'acceptation de soi et de recherche de ses penchants sexuels, retrouve Caro, une ancienne camarade de classe qu'il aimait beaucoup quand ils étaient petits, et qui vit à son tour sa propre crise. Cette rencontre inopinée influera sur leurs conflits respectifs, sans qu'ils sachent ce que l'autre est vraiment en train de vivre...


Bande-annonce.

Casanegra (2008)


2008
Maroc
Réalisateur : Nour Eddine Lakhmari
Drame
131 mn

Distribution.

Anas El Baz (Karim), Omar Lotfi (Adil), Mohamed Benbrahim (Zrirek), Ghita Tazi (Nabila), Driss Roukhe, Fatima Harrandi, Zakaria Atifi (Chauffeur de Taxi), Raouia (Barmaid), Boughara Mohamed (Père de Karim), Haitham Idrissi (Haitham la tortue), Michel Botbol (Ramil), Touria El Hajjaji (Mère de Karim), Hassan Essakali (El Hajj), Chegra Abdellatif, Abdellah Chakiri

Synopsis.

Dans le Casablanca d'aujourd'hui, deux amis d'enfance, Adil et Karim, vivent d'expédients et de petites combines. L'un emploie des enfants vendeurs de cigarettes au détail, et décide de mettre sa vie sur le droit chemin et d'aider sa famille. L'autre a trouvé la solution miracle à tous ses problèmes : acheter un visa et un contrat de travail pour émigrer vers Malmö, en Suède, ville mythifiée dont il rêve à travers une carte postale.

Bande-annonce.

First Love and Other Pains (1999)


1999
Titre original : Sam Fooi
Hong Kong
Réalisateur : Simon Chung
Drame
50 mn

Distribution.

Edmund Strode (Hugh), Alex Wong (Mark), Carrie Leung (Christine), Kin Wai Young (Auntie), Colette Koo (Dean), Wes Wong (Kevin), Oliver Williams (Jamie), Jeremy, Ivy Sze, Kathine, Chui Hing Chan, June Ng


Bande-annonce.

On_Line (2002)


2002
USA
Réalisateur : Jed Weintrob
Drame
97 mn

Distribution.

Josh Hamilton (John Roth), Harold Perrineau (Moe Curley), Isabel Gillies (Moira), Ingalls, John Fleck (Al Fleming), Vanessa Ferlito (Jordan Nash), Eric Millegan (Ed Simone), Liz Owens (Angel), Steve Cuiffo, Ari Gold, Ali Reza

Bande-annonce.

An Empty Bed (1990)


1990
USA
Réalisateur : Mark Gasper
Drame
56 mn

Distribution.

Chandra Anderson (Invité de fête), Lenore Andriel, Sabrina Artel, Debbon Ayer (Invité de fête), Harriet Bass (Corinne), Dana Bate (Gus), Penni-Ellen Bergholz, Robin Bergstrom, Thomas Bevins (Client), Larry Bockius, Henry Bogle, Maria Bruni (Punk 1), Cameron Buday (Barman), Richard Burns, Dennis Cieri (Client), Victor Competiello, Gary Copeland, Jeannie Costa, Art Danzinger, Patrick di Santo (Invité de fête), Bill Falcon, Ken Gale, Janet G. Gasper (Serveuse), David Gatlin (Invité de fête), George Gibson, Eddie Gonzales, Stan Gregory, Antoinette Hait, Michael Higgins, Thomas Hill (Elmer), Elizabeth Katcoff (Client), Lee Kayman (Serveur), Kevin Kelly (Jonathan), Paul Kronkiewcz, Jens Krummel, Caren Levy (Punk 2), Allen Lieb, William Mallanda, Kim Marrone, Conan McCarty (Peter), David McGrath, Suzie McGrath, John Moschitta Sr., Elizabeth Napier, Janet Nigro, Tsara Vang Olsen, Josephine Pezzino, Helen Robison, Sue Ellen Rohrer, Elizabeth Santiso, Josh Sherer,  Alex Simmons, Alex Smith, Mark Clifford Smith, Dorothy Stinnette (Patty), Cigdem Tankut, Steve Tapp, Rebecca Tilney, Scott Tuoney, Anthony Virga, Jane Wallace, Burt Wright, John Wylie, Kellie Zastawna

Surrender Dorothy (1998)


1998
USA
Réalisateur : Kevin DiNovis
Drame
90 mn

Distribution.

Peter Pryor (Trevor), Kevin DiNovis (Lanh / Dorothy), Jason Centeno (Denis), Elizabeth Banks (Vicki), Marcos Muniz (Angel), Keri Merboth (Nadia), Richard Goldberg (Troy), Marion Wrenn (Candice), Lori Lantz, Eric Giancoli (Bully), Gregory K. Maier

Synopsis.

Surrender Dorothy, le drame psychosexuel le plus audacieux depuis Blue Velvet, dissèque le parcours fascinant de deux hétérosexuels qui s’unissent par nécessité et entament une relation parfaitement inédite. Travestissement, transgression des genres, abus de drogue deviennent la norme, le prix d’un fix pour Lahn à condition qu’il se transforme en Dorothy.


Bande-annonce.

Süt (2008)


Année de production : 2008
Turquie, France, Allemagne
Réalisateurs : Semih Kaplanoglu, Semith Kaplanoglu
Drame
102 mn

Distribution.

Melih Selcuk (Yusuf), Basak Köklükaya (Zehra), Riza Akin (Ali Hoca), Saadet Aksoy (Semra), Alev Uçarer (Kemal), Serif Erol (Istasyon Sefi), Orçun Köksal (Erol), Sahra Özdag, Semra Kaplanoglu, Tülin Özen (Köylü Kizi), Tansu Biçer, Burcu Aksoy

Synopsis.

Yusuf est décontenancé lorsqu'il apprend que sa mère Fatma a une liaison secrète avec le chef de la gare de la ville. Doit-il réagir en accord avec la culture tradionnelle de la ville, mettant en avant la domination masculine, ou doit-il essayer d'adopter un nouveau point de vue et ainsi se tourner davantage vers le processus de modernisation en cours dans la région ?

Bande-annonce.

Tant que tu es là (2006)


2006
Titre original : Solange Du hier bist

Allemagne
Réalisateur : Stefan Westerwelle
Drame
78 mn

Distribution.

Michael Gempart (Georg), Leander Lichti (Sebastian), Bernadette Paaben

Synopsis.

Sous une façade de bourgeois tranquille septantenaire, Georges mène une vie recluse et solitaire. Son seul repère relationnel est l'amour qu'il porte à un jeune prostitué dont les visites représentent le centre de son existence. Cet équilibre fragile se voit menacé lorsque le garçon décide de le quitter.


Bande-annonce.

Tarnation (2004)


Sortie en France 10 novembre 2004
USA
Réalisateur : Jonathan Caouette
Documentaire
88 mn

Distribution.

Jonathan Caouette (Jonathan), Renée Leblanc (Renée), David Sanin Paz (David), Rosemary Davis (Rosemary), Adolph Davis (Adolph).

Synopsis.

Tarnation élabore une nouvelle écriture du documentaire.

Ce long métrage est l'autoportrait de Jonathan Caouette, 31 ans, qui dès l'âge de 11 ans, décide de filmer la chronique chaotique de son enfance dans une famille texane.

Avec Tarnation, il nous entraîne dans un tourbillon psychédélique à partir d'instantanés, de films d'amateur Super-8, de messages enregistrés sur répondeur, de journaux intimes vidéo, de ses premiers courts métrages et de bribes de la culture pop des années 80, accompagnés de scènes reconstituées, pour tracer le portrait d'une famille américaine éclatée par de multiples crises mais réunie par la force de l'amour.


Bande-annonce.

Tan Lines (2006)


2006
Australie
Réalisateur : Ed Aldridge
Drame, Romance
96 mn

Distribution.

Jack Baxter (Midget Hollows), Lorena Arancibia (Midget Hollows), Jed Clarke (Dan Masters), Curtis Dickson (Paul), Harry Plato Catterns (Dogboy), Joshua Bush (Dickhead), Daniel O’Leary, Lucy Minter (Alice McQuillan), Bob Nobel, Christian Willis, Bettina Holmes, Christine Greenough, Roger Smith, Theresa Kompara,Don Atkinson, Mary Regan,Justin Smith, Giovanni Campolo-Arcidiaco, Louisa Hastings Edge, Giovanni Campolo-Arcidiaco

Synopsis.

Sur les plages ensoleillées d'Australie, la vie du jeune et sexy Midget Hollow (Jack Baxter) se résume à surfer sur des grosses vagues et faire la fête avec ses potes. Quand un jeune gay, Cass, débarque dans son monde, Midget plonge la tête la première dans une relation passionnée et clandestine. Mais son secret est bien vite découvert et il doit affronter la réaction de ses amis tout en préservant son amour...

Bande-annonce.

T'as de beaux yeux, chéri (2007)

2007
Titre original : Schau mir in die Augen, Kleiner
Allemagne
Réalisateur : André Schäfer
Documentaire
90 mn

Distribution.

John Waters (Lui-meme), Wieland Speck (Lui-meme), Rosa von Praunheim (Lui-meme), Jennifer Morris (Elle-meme), Rob Epstein (Lui-meme), Lulu (Lui-meme), Marc Huestis (Lui-meme), Joseph F. Lovett (Lui-meme), Craig Chester (Lui-meme), Divine (Elle-meme), Rainer Werner Fassbinder (Lui-meme), Ingrid Caven (Elle-meme), Derek Jarman (Lui-meme)

Synopsis.

Plus de 30 ans d'homosexualité au cinéma. André Schäfer a parcouru l'Europe, l'Asie et les Amériques pour aller à la rencontre des réalisateurs et d'acteurs qui ont fait sortir du placard l'homosexualité. Y sont notamment interviewés Gus Van Sant (My Own Private Idaho), Stephen Frears (My Beautiful Laundrette), le réalisateur allemand de Coming Out (1989), les réalisateurs français Jacques Martineau et Olivier Ducastel (Crustacés et coquillages) et Patrice Chéreau, les acteurs Jean-Marc Barr, Ingrid Caven ou Tilda Swinton, la réalisatrice allemande Angelina Maccarone (Fremde Haut/Unveiled) ou le réalisateur indien Onir (My Brother… Nikhil)...

Bande-annonce.

Les Terres froides (1998)


1998
France
Réalisateur : Sébastien Lifshitz
Drame 
60 mn

Distribution.

Yasmine Belmadi (Djamel), Bernard Verley (M. Chamblasse), Valérie Donzelli (Isabelle), Florence Giorgetti (Mme Chamblasse), Nozha Khouadra (Bebita), Eric Savin (Marc), Sébastien Charles (Laurent)

Synopsis.

Parce qu'il vient d'être renvoyé de son boulot, Djamel, à peine plus de vingt ans, a une altercation violente avec sa grand-mère. Il décide alors de quitter Paris et débarque à Grenoble où il trouve un job de manutentionnaire. Dans l'entreprise où il travaille, Djamel éprouve pour le patron, qu'il va jusqu'à espionner chez lui, une attirance étrange.

Tenue de soirée (1986)


Sortie en France 23 avril 1986
France
Réalisateur : Bertrand Blier
Comédie dramatique
84 mn

Distribution.

Gérard Depardieu (Bob), Michel Blanc (Antoine), Miou-Miou (Monique), Bruno Cremer (L'Amateur D'Art), Jean-Pierre Marielle (L'Homme Dépressif), Michel Creton (Pedro), Jean-François Stévenin (L'Homme Du Couple Au Lit), Mylène Demongeot (La Femme Du Couple Au Lit), Caroline Sihol (La Femme Dépressive), Jean-Yves Berteloot (L'Homme De La Boîte De Nuit), Maurice Travail (Le Client De Monique), Bernard Farcy.

Synopsis.

Monique en a assez d'Antoine à qui elle reproche des conditions de vie insupportables dans une roulotte minable. C'est un jour de dispute qu'intervient Bob. Celui-ci balance à Monique une gifle accompagnée d'une liasse de billets qu'il lui jette à la figure. Il va bientôt entraîner le couple dans le cambriolage des maisons bourgeoises. Et comme Bob est attiré par Antoine il lui propose de vivre avec lui les joies d'une relation homosexuelle. Après quelques réticences Antoine finit par accepter. De son côté Monique, ravie de voir l'argent couler à flot, accepte de voir Antoine la quitter pour Bob.

Extrait.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...