Followers

Homosexualité au cinéma


Homosexualité au cinéma

L’homosexualité au cinéma consiste à montrer au cinéma des situations où l'homosexualité, sous toutes ses formes, est présente et non-dissimulée.

Longtemps quasi-inexistante ou censurée, c'est une thématique qui ne s'est développée vraiment au cinéma qu'à partir des années 1960, marquées par la libération des mœurs.

Plus qu'en littérature peut-être, l'homosexualité a eu au cinéma une fonction marquée de revendication. Cela tient au fait que ce moyen d'expression s'est développé dans cette période de libération des mœurs, mais aussi peut-être à ce que les images permettent de toucher plus directement le public. Néanmoins, la présentation de l'homosexualité, sous toutes ses formes, ne se résume pas à son illustration ou à sa défense. Le tournant en ce domaine, grand-public, semble avoir été atteint en 2006 par Le Secret de Brokeback Mountain d'Ang Lee qui, par son succès mondial, le nombre impressionnant de récompenses et les réactions qu'il a déclenchées, a permis sans doute d'atteindre une nouvelle dimension à ce genre, un impact social avec un vaste écho. Deux ans plus tard, avec Harvey Milk de Gus Van Sant, pour lequel Sean Penn remporte l'Oscar du Meilleur acteur, « c'est le premier film hollywoodien grand public où le personnage est gay sans s'excuser de l'être ».

Les formes que peut prendre l'homosexualité au cinéma sont donc, de façon schématique, au nombre de trois :

* revendicatrice : c'est une fonction bien représentée à partir des années 1990. Citons en vrac Fucking Åmål, Before Night Falls, Memento Mori (qui peut paraître timide à des yeux occidentaux mais marque un grand pas en avant en Corée du Sud)

* esthétique : on a un prototype de cette homosexualité « distanciée » avec Persona d'Ingmar Bergman, où tout se résume à un jeu de reflets, d'ombres et d'illusions ; le même fonctionnement se retrouve dans Mulholland Drive de David Lynch

* jouissive : cette dernière fonction peut inspirer le meilleur comme le pire, du Théorème de Pier Paolo Pasolini au Caravaggio de Derek Jarman en passant par Tabou de Nagisa Ōshima. Il s'agit souvent (mais pas toujours) de films faits par des homosexuels pour un public homosexuel, ce qui les rend parfois un peu répétitifs.

Proches de la fonction revendicatrice mais un peu à part, certains films se contentent de montrer sans vraiment juger, comme My Beautiful Laundrette de Stephen Frears. (Wikipédia)

mardi 2 octobre 2007

Tiresia (2002)


Canada, France
Date de sortie : 15 Octobre 2003
Réalisateur : Bertrand Bonello
Scénario : Bertrand Bonello. D'après l'oeuvre de Luca Fazzi
Directeur de la photographie : Josée Deshaies
Montage : Fabrice Rouaud
Décors : Romain Denis
Costume : Dorothée Guiraud
1er assistant réalisateur : Christophe Jeauffroy
Ingénieur du son : Claude La Haye
Drame
115 mn
Distribution :
Laurent Lucas, Clara Choveaux, Thiago Telès, Célia Catalifo, Lou Castel, Fred Ulysse, Olivier Torres, Marcelo Novais Teles, Alex Descas
Synopsis :
Tiresia, un transsexuel brésilien d'une grande beauté, vit clandestinement avec son frère dans la périphérie parisienne. Terranova, un esthète à la pensée poétique (qui se révèlera être prêtre), l'assimile à la rose parfaite et la séquestre pour qu'elle soit sienne. Peu à peu, privée d'hormones, Tiresia va devant ses yeux se transformer : la barbe qui pousse, la voix qui change... Dégoûté de ce qu'est devenue sa Tiresia, Terranova va l'aveugler et la jeter à l'orée d'une banlieue voisine. Tiresia est recueillie dans un piètre état par Anna, une jeune fille un peu simple, qui prend soin d'elle. C'est alors qu'apparaissent chez le transsexuel des dons de prédiction...
Vidéos :

Torch Song Trilogy (1989)


USA
Réalisateur : Paul Bogart
Comédie dramatique
120 mn
Distribution :
Anne Bancroft, Matthew Broderick, Harvey Fierstein, Brian Kerwin, Karen Young, Eddie Castrodad, Ken Page, Charles Pierce, Axel Vera, Benji Schulman, Nick Montgomery, Robert Neary, Kim Clark, Stephanie Penn, Geoffrey Harding
Synopsis :
Artiste travesti, ouvertement gay et juif, Arnold affronte sa vie avec un sens de l'humour particulièrement aiguisé, une belle vivacité d'esprit, une lucidité exacerbée et une endurance à toute épreuve. Et des épreuves, il va en traverser entre sa rencontre avec Ed qui le quittera pour une femme, sa passion amoureuse pour le jeune Alan, son engagement pour David, son fils adoptif, et ses rapports houleux avec sa mère...

Vidéos :
  1. http://fr.youtube.com/watch?v=3Q9HkURMrWs
  2. http://fr.youtube.com/watch?v=-HxHloDAkeI

Tout Contre Léo (2002)


France
Réalisateur : Christophe Honoré
Scénario : Christophe Honoré, Diastème. D'après l'oeuvre de Christophe Honoré
Directeur de la photographie : Rémy Chevrin
Compositeur : Alex Beaupain
Montage : Chantal Hymans
Décors : Marie-Hélène Sulmoni
Directeur du casting : Richard Rousseau, Marion Touitou
Distribution :
Dominic Gould, Jérémie Lippmann, Marie Bunel, Pierre Mignard, Rodolphe Pauly, Yannis Lespert, Louis Gonzales, Joana Preiss, Alex Beaupain, Assaad Bouab, Julien Honoré, Laurent Honoré, Julien Peny, Dominique Perrier, Jean-Pierre Limosin
Synopsis :
Marcel à onze ans. Il est le plus jeune d’une fratrie de quatre et vie dans le bonheur et l’insouciance. Mais tout bascule pour lui lorsqu’un soir, il surprend une conversation qu’il n’aurait jamais du entendre. Son frère Léo a contracté le virus du SIDA et sa famille a décidé de ne rien lui dire.A partir de cet instant, Marcel change. Il ne comprend pas que ses parents cherchent à le protéger et se demande pourquoi, alors qu’ils étaient si unis et si complices, ses frères le laissent de coté dans ce drame qui les touche. Marcel se rebelle car il aime son frère. Il ne veut pas être préservé, il ne veut pas être séparé de Léo, il ne veut pas que Léo meure. Léo sent que son frère a changé et décide d’emmener Marcel quelques jours à Paris avant qu’il soit trop tard...


Vidéo : http://fr.youtube.com/watch?v=ckRRnrTA0zs

Trick (1999)

USA
Réalisateur : Jim Fall
Scénario : Jason Schafer
Comédie, Romance
89 mn
Distribution :
Tori Spelling, Christian Campbell, John Paul Pitoc, Brad Beyer, Lacey Kohl, Abbey Hope, Becky Caldwell, Kate Flannery, Steve Hayes, Will Keenan, Joey Dedio, Ricky Ritzel, Lissette Gutierrez, Lorri Bagley, Kevin Andrew, Bobby Peaco, Kevin Chamberlin, Eric Bernat, Missi Pyle, Debbie Troche, Michele Brilliant, Nat Dewolfe, Scottie Epstein, Clinton Leupp, Jamie Gustis, Helen Hanft
Synopsis :
Gabriel, un jeune auteur de comédies musicales de Broadway, rencontre Mark, un bodybuilder. Ensemble ils vont déambuler toute la nuit...

Twist (2004)



Sortie(s) : 28 septembre 2005 (France)21 mai 2004 (USA)

Canada

Réalisateur : Jacob Tierney, Adrienne Stern

Scénario : Jacob Tierney D'après l'oeuvre de Charles Dickens

Directeur de la photographie : Gerald Packer
Compositeur : Ron Proulx
Montage : Mitch Lackie
Costume : Joanna Syrokomla

Drame

97 mn

Interdit aux moins de 16 ans

Distribution :

Nick Stahl (Dodge), Gary Farmer (Fagin), Stephen Mchattie (Le Sénateur), Joshua Close (Oliver), Michele-Barbara Pelletier (Nancy), Tygh Runyan (David), Moti Yona (Charley), Brigid Tierney (Betsy), Dave Graham (Buck), Max Mccabe (Noah), Andre Noble (Adam), James Gilpin (Aide), Josh Holliday (Morris), Mike Lobel (Bully), Michael Ripley (John), Caroline Sura (La Fille), Emily Hampshire (La Serveuse).

Synopsis :

Dans une obscure cité canadienne, au coeur du « monde merveilleux » de la prostitution masculine, Dodge fait le tapin sous la houlette de Fagin.Il loge, avec ses compagnons de galère, dans un vieil hangar désaffecté à l’abri des regards et de la police.Au cours d’une de ses nuits de passe, il rencontre Oliver, un jeune homme gauche et un peu niais tout droit sorti de sa cambrousse, complètement paumé dans cette ville où il ne connaît personne. Dodge décide de prendre Oliver sous son aile et lui apprend rapidement les rudiments du métier.


Le film : (Manque les premières minutes)

Edge Of Seventeen (1998)

USA
Réalisateur : David Moreton & Todd Stephens
Drame
103 mn
Distribution :
Chris Stafford, Tina Holmes, Andersen Gabrych, Stéphanie McVay, Lea Delaria, John Eby, Antonio Carriero, Jason Scheingross, Tony Maietta, Jeff Fryer, Kevin Joseph Kelly, Mark Gates, Steevie Reese Desmond, Barbie Marie, Craig H. Shepherd
Synopsis :
Nous sommes en 1984. L'année où on écoute Bronski Beat et Eurythmics à la radio. Eric et sa meilleure copine Maggie auront bientôt 17 ans et passent l'été en travaillant dans un restaurant d'une petite ville de l'ohio. Séduit par les charmes et les avances se son collègue étudiant Rod, Eric ne sait plus très bien où il en est et part à la découverte de sa sexualité. Il essaie avec Maggie, succombe aux avances de Rod et multiplie les expériences
Voir le film :
  1. http://www.dailymotion.com/video/x1vp8c_edge-of-seventeen-part-3_shortfilms
  2. http://www.dailymotion.com/video/x20065_edge-of-seventeen-part-4_shortfilms
  3. http://www.dailymotion.com/video/x20mrp_edge-of-seventeen-part-5_shortfilms
  4. http://www.dailymotion.com/video/x2108r_edge-of-seventeen-part-6-final_shortfilms

Juste Un Peu De Réconfort (2003)

France
Réalisateur : Armand Lameloise
Drame
39 mn
Distribution :
Jonathan Reyes, Arthur Moncla, Remi Bresson, Luc Battiston, Elodie Bollee, Anna Mihalcea,Tanislas Crevillen, Fabienne Babe, Manuel Blanc, Eva Mazauric, Annie Philippe, Pascale Sully, Nathalie Reuter, Sébastien Abellan, Frédéric Niedermayer, Mathieu Dewailly
Synopsis :
Arnaud et Guillaume terminent leur dernière année de collège dans la confusion et le désordre. Entre les copains, les cigarettes, les filles et l'alcool, les angoisses personnelles, les vacances approchent dans un climat tendu. Arnaud comprend qu'il est en train de tomber amoureux de son ami.



Juste Un Peu De Reconfort -PRIMERA PARTE Juste Un Peu De Reconfort -SEGUNDA PARTE
envoyé par chocolate6 envoyé par chocolate6


Mauvaises Fréquentations (2000)

Espagne
Réalisateur : En Malas Companias
Drame
17 mn
Distribution :
Israel Rodriguez, pablo Puyol, Antonio Alamo, Juan Carlos Rubio, Juanna Lara, Miguel Zurita, Concha Galan, José Manuel Seda, Anibal Soto, Juan Carlos Villanueva, Manuel Salas, Cuca Escribano, Rafael Salazar, Virginia Perez, Julio San Juan
Synopsis :
Guillermo a 16 ans. Il consacre ses loisirs à errer dans la nouvelle galerie commerciale à proximité immédiate de l'appartement de ses parents. A la fois pris d'ennui et en recherche, il passe ses après-midi au supermarche. Là, il ne fait pas que rencontrer des copains. il entraîne aussi frs jeunes hommes dans les toilettes. A la maison, Guillermo est un bon fils, ses résultats scolaires sont moyens et il a une copine sympathique. Finalement, cette parfaite vie double se fracasse et les chosses commencent à bouger.

Mauvaises Frequentations envoyé par Erottika

Oranges (2004)

Australie
Réalisateur : Kristian Pithie
Drame
12 mn
Distribution :
Martin Sharpe, Thomas Blackburne, Robyn Nethercote, Virginia Ryan, Drown Trail, Ronco Wilnor, Brad Flynn
Synopsis :
Quand on sourit à la vie avec un appareil dentaire, la vie n'est pas toujours souriante avec vous, sauf si l'on tombe de vélo.

oranges envoyé par thierrydeparis
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...