Followers

Homosexualité au cinéma


Homosexualité au cinéma

L’homosexualité au cinéma consiste à montrer au cinéma des situations où l'homosexualité, sous toutes ses formes, est présente et non-dissimulée.

Longtemps quasi-inexistante ou censurée, c'est une thématique qui ne s'est développée vraiment au cinéma qu'à partir des années 1960, marquées par la libération des mœurs.

Plus qu'en littérature peut-être, l'homosexualité a eu au cinéma une fonction marquée de revendication. Cela tient au fait que ce moyen d'expression s'est développé dans cette période de libération des mœurs, mais aussi peut-être à ce que les images permettent de toucher plus directement le public. Néanmoins, la présentation de l'homosexualité, sous toutes ses formes, ne se résume pas à son illustration ou à sa défense. Le tournant en ce domaine, grand-public, semble avoir été atteint en 2006 par Le Secret de Brokeback Mountain d'Ang Lee qui, par son succès mondial, le nombre impressionnant de récompenses et les réactions qu'il a déclenchées, a permis sans doute d'atteindre une nouvelle dimension à ce genre, un impact social avec un vaste écho. Deux ans plus tard, avec Harvey Milk de Gus Van Sant, pour lequel Sean Penn remporte l'Oscar du Meilleur acteur, « c'est le premier film hollywoodien grand public où le personnage est gay sans s'excuser de l'être ».

Les formes que peut prendre l'homosexualité au cinéma sont donc, de façon schématique, au nombre de trois :

* revendicatrice : c'est une fonction bien représentée à partir des années 1990. Citons en vrac Fucking Åmål, Before Night Falls, Memento Mori (qui peut paraître timide à des yeux occidentaux mais marque un grand pas en avant en Corée du Sud)

* esthétique : on a un prototype de cette homosexualité « distanciée » avec Persona d'Ingmar Bergman, où tout se résume à un jeu de reflets, d'ombres et d'illusions ; le même fonctionnement se retrouve dans Mulholland Drive de David Lynch

* jouissive : cette dernière fonction peut inspirer le meilleur comme le pire, du Théorème de Pier Paolo Pasolini au Caravaggio de Derek Jarman en passant par Tabou de Nagisa Ōshima. Il s'agit souvent (mais pas toujours) de films faits par des homosexuels pour un public homosexuel, ce qui les rend parfois un peu répétitifs.

Proches de la fonction revendicatrice mais un peu à part, certains films se contentent de montrer sans vraiment juger, comme My Beautiful Laundrette de Stephen Frears. (Wikipédia)

mercredi 2 janvier 2008

Imagine Me & You (2005)


Allemagne, Grande-Bretagne
Date de sortie : 29 Novembre 2006
Réalisateur : Ol Parker
Producteur : Sophie Balhetchet, Barnaby Thompson, Andro Steinborn
Producteur associé : Bill Shapter
Producteur exécutif : Stefan Arndt, David M. Thompson, Lynda La Plante, James Spring
Producteur délégué : Marcos Kantis
Scénariste : Ol Parker
Directeur de la photographie : Ben Davis
Compositeur : Alex Heffes
Monteur : Alex Mackie
Directeur artistique : Richard Field
Chef décoratrice : Eve Mavrakis
Costumière : Consolata Boyle
Maquilleur : Sharon Martin
Superviseur des effets visuels : Dirk Frischmuth
1er assistant réalisateur : Melanie Dicks
Directrice du casting : Nina Gold, Deborah Aquila
Scripte : Caroline Sax
Directeur de production : Jim Allan
Romance, Comédie Dramatique
94 mn
Distribution :
Piper Perabo (Rachel), Lena Headey (Luce), Matthew Goode (Heck), Celia Imrie (Tessa), Anthony Head (Ned), Darren Boyd (Coop), Sue Johnston (Ella), Boo Jackson (H), Sharon Horgan (Beth), Eva Birthistle (Edie), Rick Warden (Gordon), John Thompson (Le Prêtre), Vinette Robinson (Zina), Ben Miles (Rob), Mona Hammond (Mrs Edwards), Ruth Sheen (Mrs Webster).
Synopsis :
Rachel se marie. Avec son meilleur ami, son copain d'enfance, son amant idéal, le futur père de ses enfants? Mais dans l'allée, à l'église, elle croise, fugacement, le regard de la fleuriste : Luce. Coup de foudre, et conséquences. Rachel doute de son engagement, et se pose des questions sur ses attirances... Devra-t-elle choisir? Entre son mari, Heck, parfait, et Luce, cette femme qui fait battre son coeur. Rien ne se passera comme prévu.
DVD
  • Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3
  • Son : Dolby Digital 5.1
  • Anglais, Français
  • Sous-titres : Français, Anglais
Bonus :
  • Introduction du réalisateur
  • 4 scènes coupées
  • bande annonce

George Michael : Mon Histoire (2004)


Grande-Bretagne
Date de sortie : 11 Janvier 2006
Réalisateur : Southan Morris
Scénariste : Southan Morris, George Michael
Compositeur : George Michael
Documentaire
93 mn
Distribution :
George Michael, Sting, Mariah Carey, Elton John, Noel Gallagher, Simon Cowell, Geri Halliwell, Boy George, Andrew Ridgeley, Kenneth Goss, Martin Kemp, Pepsi & Shirlie
Synopsis :
Bien des choses ont été écrites et encore plus ont été dites sur George Michael. Cependant, on a très peu entendu parler de la vision de George sur ce jeune garçon de la banlieue du Hertfordshire devenu une des plus grandes et des plus brillantes stars de sa génération.
Un portrait sans concession, plein d'humour que le chanteur nous livre sur sa carrière, sa vie privée, et le star-system en général.

Chouchou (2002)


France
Date de sortie : 19 Mars 2003
Réalisateur : Merzak Allouache
Producteur : Christian Fechner
Producteur exécutif : Hervé Truffaut
Scénariste : Gad Elmaleh, Merzak Allouache
Directeur de la photographie : Laurent Machuel
Costumière : Fabienne Katany
1er assistant réalisateur : Véronique Labrid
Ingénieur du son : Paul Lainé
Directeur de production : Jean-Louis Nieuwbourg
Comédie
105 mn
Distribution :
Gad Elmaleh (Chouchou), Roschdy Zem (Frère Jean), Catherine Frot (Nicole Milovavitch), Alain Chabat (Stanislas), Claude Brasseur (Père Léon), Julien Courbey (Yekea), Micheline Presle (La Mère De Stanislas), Jacques Sereys (Le Père De Stanislas), Arié Elmaleh (Vanessa), Yacine Mesbah (Djamila), Michaël Youn (Le Transformiste Brésilien), Catherine Hosmalin (Mme Armand), Michel Such (Le Patient), Rochelle Redfield (La Touriste Américaine), Nader Boussandel (Le Chanteur), Axelle Laffont (Voix Du Soap Opera), Adrien Saint-Joré (Le Jeune De L'Association), Isaac Sharry (Le Serveur Du Salon De Thé), Jean-François Pages (L'Inspecteur Berthier), Olivia Dessolin (L'Apparition), Jean-Paul Comart (Le Commissaire Molino), Messaoud Hattou (Le Transformiste Humoriste).
Synopsis :
Chouchou, un jeune Maghrébin, débarque clandestinement à Paris dans la seule intention de retrouver son neveu. Recueilli par le Père Léon et le Frère Jean, en charge d'une paroisse de banlieue parisienne, Chouchou trouve un emploi : assurer l'entretien du cabinet d'une psychanalyste, le docteur Nicole Milovavitch, et recevoir ses clients. Ce dernier se rend bientôt à Clichy à la recherche de son neveu, devenu ''Vanessa'', chanteuse romantique au cabaret L'Apocalypse. Le jeune homme y retrouve ses amis et décide de se travestir lui aussi à ses heures libres. Devenu ''serveuse'' de nuit, il fait la rencontre de Stanislas, un quadragénaire habitué des lieux. C'est le coup de foudre. Malheureusement, un patient du docteur Nicole Milovavitch, l'inspecteur Grégoire, a vent de l'arrivée clandestine de Chouchou à Paris et de sa double personnalité...
DVD
  • Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3
  • Format 2.35
  • Son : Dolby Digital 5.1 Français
Bonus :
  • Making of (36')
  • Le bêtisier
  • 3 scènes inédites
  • Interview de Chouchou par Thierry Ardisson dans l'émission "Tout le monde en parle" (21')
  • Bande-annonce

Soldiers' Girl (2003)


USA
Réalisateur : Frank Pierson
Drame
112 mn
Distribution :
Troy Garity, Lee Pace, Andre Braugher, Shawn Hatosy, Philip Eddolls
Synopsis :
L'histoire vraie d'un jeune soldat battu à mort qui tombe amoureux d'une transexuelle vedette d'un nightclub.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...