Followers

Homosexualité au cinéma


Homosexualité au cinéma

L’homosexualité au cinéma consiste à montrer au cinéma des situations où l'homosexualité, sous toutes ses formes, est présente et non-dissimulée.

Longtemps quasi-inexistante ou censurée, c'est une thématique qui ne s'est développée vraiment au cinéma qu'à partir des années 1960, marquées par la libération des mœurs.

Plus qu'en littérature peut-être, l'homosexualité a eu au cinéma une fonction marquée de revendication. Cela tient au fait que ce moyen d'expression s'est développé dans cette période de libération des mœurs, mais aussi peut-être à ce que les images permettent de toucher plus directement le public. Néanmoins, la présentation de l'homosexualité, sous toutes ses formes, ne se résume pas à son illustration ou à sa défense. Le tournant en ce domaine, grand-public, semble avoir été atteint en 2006 par Le Secret de Brokeback Mountain d'Ang Lee qui, par son succès mondial, le nombre impressionnant de récompenses et les réactions qu'il a déclenchées, a permis sans doute d'atteindre une nouvelle dimension à ce genre, un impact social avec un vaste écho. Deux ans plus tard, avec Harvey Milk de Gus Van Sant, pour lequel Sean Penn remporte l'Oscar du Meilleur acteur, « c'est le premier film hollywoodien grand public où le personnage est gay sans s'excuser de l'être ».

Les formes que peut prendre l'homosexualité au cinéma sont donc, de façon schématique, au nombre de trois :

* revendicatrice : c'est une fonction bien représentée à partir des années 1990. Citons en vrac Fucking Åmål, Before Night Falls, Memento Mori (qui peut paraître timide à des yeux occidentaux mais marque un grand pas en avant en Corée du Sud)

* esthétique : on a un prototype de cette homosexualité « distanciée » avec Persona d'Ingmar Bergman, où tout se résume à un jeu de reflets, d'ombres et d'illusions ; le même fonctionnement se retrouve dans Mulholland Drive de David Lynch

* jouissive : cette dernière fonction peut inspirer le meilleur comme le pire, du Théorème de Pier Paolo Pasolini au Caravaggio de Derek Jarman en passant par Tabou de Nagisa Ōshima. Il s'agit souvent (mais pas toujours) de films faits par des homosexuels pour un public homosexuel, ce qui les rend parfois un peu répétitifs.

Proches de la fonction revendicatrice mais un peu à part, certains films se contentent de montrer sans vraiment juger, comme My Beautiful Laundrette de Stephen Frears. (Wikipédia)

dimanche 6 mars 2011

Leather Jacket Love Story (1997)


1997
USA
Réalisateur : David DeCoteau
Drame, Romance
85 mn

Distribution.

Sean Tataryn (Kyle), Christopher Bradley (Mike), Geoffrey Moody (Ian), Hector Mercado (Sam), Mink Stole (Martine), Nicholas Worth (Jack), William Butler (Julian), Arlene Golonka (Moon), Madame Dish, Erin Krystle (Charella), Craig Olsen (Amanda), Momma, Morris Kight, Stephen J. McCarthy (Madge), Dennis Larkin (Youth), William Butler (Julian)

Synopsis.

Kyle, jeune poète romantique de 18 ans, est las de sa vie dorée et part à la recherche d’inspiration pour ses études à Silver Lake. Il croise le chemin d’un motard ouvrier en bâtiment de 30 ans, Mike. Deux vies diamétralement opposées vont se retrouver d’abord dans un même lit puis à se demander ce qui les attire vraiment. Le sexe ? Une romance d’une semaine ? ..ou encore autre chose ?


Bande-annonce.

Dog Tags (2008)


2008
USA
Réalisateur : Damion Dietz
Drame
90 mn

Distribution.

Bart Fletcher (Andy), Paul Preiss (Nate), Candy Clark, Diane Davisson (Louise), Keythe Farley, Willam Belli (Alan), Chris Carlisle (Chris), Grant Whitney (Harvey), Matthew Herrmann, Amy Lindsay

Synopsis.

« Dog Tags », raconte l'histoire de Nate, enrôlé dans les Marines pour aider financièrement sa fiancée, qui se noue d'amitié avec Andy, un jeune gay qui rêve de faire carrière à Hollywood. D'un sentiment à l'origine purement platonique va naître une relation plus... « physique »... (Gayclic)


Bande-annonce.

El Cielo Dividido (2007)


Sortie en France 16 mai 2007
Autre titre : El Broken Sky
Mexique
Réalisateur : Julian Hernandez
Drame
140 mn

Distribution.

Miguel Angel Hoppe (Gerardo), Fernando Arroyo (Jonas), Alejandro Rojo (Sergio), Ignacio Pereda (Bruno), Klaudia Aragon (Emilia), Clarissa Rendón (María), Pilar Ruiz (Maestra), Ortos Soyuz (Le Narrateur).

Synopsis.


Gerardo rencontre Jonas et les deux garçons tombent amoureux. Ils ne se quittent plus, ne peuvent plus se passer l'un de l'autre, se touchant sans cesse, s'aimant sans cesse. Mais, pendant une nuit fatidique en discothèque, le lien entre eux est déchiré par le baiser occasionnel échangé entre Jonas et un étranger.
Dès lors, Jonas ne cesse de s'imaginer dans les bras de cet étranger et rejette Gerardo.
Frustré et tourmenté, celui-ci cherche le réconfort dans des rapports anonymes et remarque, pour la première fois, Sergio, un garçon qui le couve des yeux depuis le début de sa relation avec Gerardo...


Bande-annonce.

Dead Boyz Don't Scream (2006)


2006
USA
Réalisateur : Marc Saltarelli
Comédie, Horreur
78 mn

Distribution.

Ewan French (Deiter Pudl), Gina Marie Gian (Belle), Anthony Giraud (Jimmy), Logan Hilyard (Todd), Reid Hutchins (Joey), Kenyetta Lethridge (Kimba), Aaron Mark (Peter Pudl), Christian Mousel (Christian), Monique Parent (Roz), Victoria Redstall (Tess), Zack Vazquez (Anthony), Catherine Wreford (Callie)

Synopsis.

Les top models les plus recherchés des USA sont réunis le temps d'une session photo au cœur des montagnes. Mais un assassin rôde et les jeunes modèles dénudés sont retrouvés assassinés les uns après les autres. Qui pourrait en vouloir à ces garçons musclés, beaux et parfaits ? La shérif, Tess Oster, et sa petite amie garde forestière Belle Van Dyke doivent arrêter le massacre avant qu'il n'y ait plus de mannequins à photographier…


Bande-annonce.

2 Minutes Later (2007)


2007
USA
Réalisateur : Robert Gaston
Comédie, Thriller
68 mn

Distribution.

Michael Molina (Michael / Kyle Dalmar), Jessica Graham (Abigail Marks), Peter Stickles (Victor), Matt Cannon (Joey), Jennifer Layne Park (Monique), Mei-Yann Hwang (May), Joe Almanza (Tevin), Grant Barker (Samuel), Houston Bernard (Nico), Liz Douglas (Kimmy), Scott Spragg (Franz), Kim Blackman (Kendle Darr), Adam R. Deremer (Gio), Ben Sander (Emily Monroe), Greg Ratz (Conner)

Synopsis.


Abigail Marks est une détective privée lesbienne. Alors qu’elle se réveille auprès d’une de ses aventures d’un soir, son portable sonne et elle se voit proposer une nouvelle affaire. Kyle Dalmar, un célèbre photographe, a disparu.

Utilisant son réseau de connaissance dans la police, Abigail découvre que Kyle n’a jamais séjourné à l’hôpital ou en prison. Elle approche alors les dernières personnes à avoir vu Kyle vivant jusqu’à ce qu’elle le croise dans un bar. Surprise, elle découvre bien vite que l’individu en question ressemble certes à Kyle mais qu’il n’est pas lui. Il s’agit en fait de son frère jumeau, Michael.

Consciente que la ressemblance entre Michael et Kyle peut lui être d’une grande utilité, Abigail fait alors équipe avec ce dernier pour essayer de découvrir la vérité… (Univers-L)


Bande-annonce.

101 Rent Boys (2000)


2000
USA
Réalisateurs : Fenton Bailey, Randy Barbato
Documentaire
115 mn

Distribution.

David Anthony, Gary Barry, Scott Black, Bo, Chad Bowen, Patrick Briggs, Dustin C., Brett Coons, Tommy Cruise, Dominic, Morris Fulton, Daniel Hill, Angel Javier, Michael Kirst, Leno, Frank McGinnis,John Miller,Scott Newnan, Jeffrey Peninger, Macy Raymond, Rico, Steve, Bill Stone, Stranger, Stretch, Tony Valenzuela, Van, Eduardo Vega,  Robert Williams, Sweet Will

Synopsis.

Santa Monica Boulevard est un des lieux les plus fameux du monde en ce qui a trait aux excortes et à la prostitution. On y trouve aussi les meilleures histoires. Les réalisateurs Fenton Bailey et Randy Barbato ont passé deux ans dans les clubs de danseurs et ont capturé sur pellicule cent et une histoires. Ces 101 Rent Boys ont été choisi parce qu'ils expriment l'immense diversité des garçons de Santa Monica Boulevard... et des choses merveilleuses peuvent se produire lorsque vous prenez une caméra, des réalisateurs de haut calibre, 50$ et un prostitué.


Bande-annonce.

2 By 4 (1998)


1998
USA
Réalisateur : Jimmy Smallhorne
Drame
90 mn

Distribution.

Jimmy Smallhorne (Johnnie Maher), Chris O'Neill (Oncle Trump), Bradley Fitts (Christian), Holyoke Joe (Joe), Terry McGoff (Billy), Michael Liebman (Eddie), Ronan Carr (Brains), Leo Hamill (Paddy), Seamus McDonagh (Conor), Kimberly Topper (Maria), Conor Foran (Paul), James Hanrahan (Taigh), Marian Quinn (Bibi), Carmel O'Brien (Bridie), John McDonough (Katz)

Synopsis.

Jonny Maher, contremaître irlandais sur un chantier à New york, macho comme tous les gars de son équipe, est exploité par un oncle plus que malsain. Après le boulot, le beau Johnny noie ses soucis dans la coke, l'alcool et le sexe, pour oublier un cauchemar qui le hante. Un soir, il rencontre Christian, un jeune prostitué ... et tout bascule. 

15 (2003)


2003
Singapoure
Réaisateur : Royston Tan
Drame
90 mn

Distribution.

Shaun Tan, Melvin Chen, Vynn Soh, Melvin Lee, Erick Chun

Synopsis.

Ce film ultra-cinétique ouvre une fenêtre fascinante sur un monde rarement dépeint dans le cinéma, celui des adolescents du Singarpore moderne. Le réalisateur Royston Tan dévoile ce cosmos de l'intérieur en employant une musique rythmée au montage, des séquences d'animation, de la fantaisie et surtout, des styles de narrations qui exprimement la frénésie et la torture de ce monde qui est modellé par un groupe de jeunes d'environ 15 ans qui rêvent d'avenir.

Bande-annonce.

7 Mujeres 1 Homosexual y Carlos (2004)


2004
Mexique, USA
Réalisateur : René Bueno
Comédie
93 mn

Distribution.

Mauricio Ochmann (Carlos), Adriana Fonseca (Camila), Ninel Conde (Monica), Luis Felipe Tovar (Jefe), Rogelio Guerra (Humberto), Veronica Segura (Lucy), Xavier Massimi (Miguel), David Eduardo (Felipe), Beatriz Llamas, Paco Rocher, Anaís Belén, Gabriela García Zamarrón, Juan Carlos Martín del Campo, José Luis Córdova, Vanessa Torres, Cynthia Astorga, Carlos Lechuga, Rosario Álvarez, Juan Carlos Ochoa, Adriana Guzmán, Edgar Martínez, Margoth Nogales, Ricardo Zamora, Carlos Alberto Espinoza, Daniel Serrano, Juan Antonio Benítez, Jaime Santiago Sánchez, Gabriela Fraire, Violeta Monroy, Armando Muñoz, Gisela Madrigal, Nicole Reyes, Carlos René Bueno Mancilla, Melina Veytia Estrada, Alexa Bueno Mancilla, Verónica Estrada de Veytia, Omar Veytia, Walter Veytia Estrada, Yoli Apalategui, Juan Carlos Gutiérrez, Sandra Bueno
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...